La S.C.I.C. IFAD

Créée en 1991, l'IFAD de Ganges développe et anime des actions d'accompagnement de projet professionnel, de formation, d'insertion, de création d'activité et de développement local. L'IFAD base son action essentiellement sur la personne, elle doit pouvoir réinvestir la dynamique acquise par l'approche "projet" dans des objectifs d'insertion sociale et professionnelle. Parallèlement à ces activités de formation, d'insertion , l'IFAD développe des projets "transversaux" (Développement". La démarche de l'IFAD s'inscrit dans une dynamique globale forte, très actuelle de réutilisation de l'espace rural.

Une éthique

L'IFAD contribue à l'insertion sociale et professionnelle et au développement de la cohésion sociale. Cet intérét à réusiter l'utilité sociale est principalement motivé par le fait que nous avons une pratique économique particulière : pas de séparation du social et de l'économique, prédominance des valeurs et du projet. D'une façon générale nous nous inscrivons dans l'économie sociale et solidaire. L'utilité sociale fait du lien entre l'individuel et le collectif, entre le projet et le territoire, entre l'économique et l'environnemental, entre le social et le communautaire, elle se traduit par une utilité collective et une plus value en terme de transformation sociale, elle prend en compte les publics fragilisés. Elle contribue à la cohésion sociale et territoriale, elle renforce l'autonomie des personnes.

Des valeurs partagées

Les fondements de Peuple et Culture

L'objectif des fondateurs de Peuple et Culture est clairement énoncé dans un manifeste rédigé en 1945. Il s'élabore autour du concept "la culture au peuple et le peuple à la culture". Le manifeste "un peuple, une culture", élaboré au cours de l'été 1945, pose avec force les principes de base de l"engagement militant. Le manifeste s'affirme d'abord comme un témoignage collectif qui s"efforce de poser, suivant les réalités de l'époque, les bases d'une véritable éducation des masses et des élites. Il détermine :

des lignes d'action

La culture populaire ne saurait être qu'une culture commune à tout peuple, elle n'est pas à distribuer, il faut la vivre ensemble pour la créer.

La culture naît de la vie et retourne à la vie.

un humanisme nouveau

L'humanisme nouveau n'est pas une conception à priori, il est simplement un ensemble de principes qui s'exprime dans un style de vie personnel et collectif, il est la base d'une culture commune.

des méthodes

L'édcation populaire doit élaborer des méthodes pédagogiques originales, tel l'entraînement mental.

Aujourd'hui l'action de peuple et culture se développe autour des thèms suivants :

L'éducation du citoyen par l'autoformation.

Rapprocher culture et éducation